3- La Neige, La Plaza, ça Glisse et Vieux Baroudeur

8h ici et les mails ne passent pas. Incroyablement paisible, juste le souffle du chauffage à gaz. L’odeur des toasts.

 

Rêvasse. Regarde la neige tomber encore plus fort.

 

 

Constate en voulant sortir que l’homme qui a fouillé mon sac à dos de fond en comble à Roissy a dû laisser tomber un gant, je n’en trouve plus qu’un.
Tout en poussant fortement pour bien tout remettre dans le sac, il m’avait longuement expliqué qu’il faisait ça tout le temps et que je n’avais rien à craindre, tout y serait (oui tout ce que j’avais soigneusement placé et plié pour arriver à le fermer).

Rencontre une écrivaine du Maine à la bibliothèque, discussion.

 

Je pars me promener, les mains au chaud dans les poches, vers la « plaza », cœur de la vieille ville de Taos comme  disent les guides. Tout le monde en voiture sauf un vieux baroudeur, barbe, canne de sûreté, chapeau, pas alerte. Moi je fais gaffe. Glisser, trop bête, à peine arrivée.

Le temps passe, ça se réchauffe. Lecture, thé, le soleil perce, rougeoie, déjà le soir.
J’ai acheté de quoi faire une soupe. Et des gants.
En rentrant vois que mon voisin inconnu est là, lumière allumée. Qui ira voir l’autre en premier ?

You may also like

2 commentaires

  1. La photo d’arbre enneigé par le fenêtre est assez magique. J’espère que tu es bien installée tu parais complètement
    parachutéE dans un autre monde, toi la grande voyageuse…
    Je pars à Voves avec Myriam pour l’anniversaire de ta maman et pour apprendre demain matin à faire les fameuses confitures d’orange….
    J’aimerai bien que tu fasses une photo par jour qui plus tard deviendrai un journal de voyage 2010……….
    Je t’embrasse
    Jacqueline

  2. Coucou Marie ! Merci pour ces premières photos et le début de ton récit d’un séjour de 3 mois à Taos. C’est toi qui aurais du acheter un gros pull à Cartheret car il n’a pas l’air de faire chaud!!!
    Quelque soit la couleur du ciel, ou la température ambiante, je te souhaite de profiter pleinement de ces trois mois en prenant un petit temps d’acclimatation peut-être..?
    Nous serons toujours contents d’avoir de tes nouvelles et de savoir comment s’organise ta vie, tes activités artistiques et les échanges au jour le jour. C’est une super idée !
    Je t’embrasse et te dis donc à très bientot !
    Christine (à laquelle s’associe Jacques)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *