9- Democracy Now, Howard Zinn, Rencontre dans la Maison d’Hélène Würlitzer

Democracy now, c’est l’émission que j’écoute très tôt le matin, au lit. Amy Goodman, est une formidable journaliste d’investigation sociale et politique engagée sur le front des droits démocratiques, de la justice sociale, et de la paix. En 1996, elle cofonde la station Democracy now! et en anime l’émission quotidienne d’une heure.

Ce matin des interviewes un hommage à Howard Zinn, qui est mort hier. Il a écrit une superbe Histoire Populaire des Etats-Unis qui a été traduite en Français par les éditions Agone.
En voici la présentation : « Cette histoire des Etats-Unis présente le point de vue de ceux dont les manuels d’histoire parlent habituellement peu. L’auteur confronte avec minutie la version officielle et héroïque (de Christophe Colomb à George Walker Bush) aux témoignages des acteurs les plus modestes. Les Indiens, les esclaves en fuite, les soldats déserteurs, les jeunes ouvrières du textile, les syndicalistes, les GI du Vietnam, les activistes des années 1980-1990, tous, jusqu’aux victimes contemporaines de la politique intérieure et étrangère américaine, viennent ainsi battre en brèche la conception unanimiste de l’histoire officielle.

 

lempire-am-bdVertige Graphic puis Delcourt l’ont publiée en bd .

A 14h, nous nous sommes tous retrouvés dans la maison d’Hélène Wurlitzer autour d’un buffet soigneusement préparé par Michael. On a fait connaissance. Je parle avec Pamela Dodds et Heather King. Certains des « members of the board » étaient là: Bill Ebie l’ex directeur de Roswell, résidence de six mois à un an pour les visual artists, avec une exposition à la fin.
Et Rena Rosequist, propriétaire d’une des plus anciennes galeries sur Kit Carson rd, et qui connaît toute l’histoire artistique de Taos depuis l’arrivée des premiers artistes au début du siècle dernier.

 

 

 

 

Je rentre avec mes voisins, Liz et George, tous deux écrivains.
Reprends le Serpent à Plumes, interessant, finalement.

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *