16- Snow Boots, Banjo, Jam Sessions, Eskes Pub

Souvent j’écris bien tard le soir dans le fauteuil vieux rose, les pieds posés sur la plaque devant, pour protéger le parquet, confort maximum.

L1060843wEn fin d’après-midi,  j’ai été acheter des snow-boots dans un magasin à l’autre extrémité de la ville. J’y trouve, en essayant un nombre assez impressionnant de bottes, celles que j’ai actuellement aux pieds et qui accompagnées de chaussettes en laine me tiennent très chaud. La fille qui me fait essayer me montre comment resserrer, m’explique les différentes fabrications, me conseille plutôt cette marque vraiment plus étudiée etc… L’heure de la fermeture approche, le magasin se vide peu à peu, on se retouve à parler politique. D’abord Obama et là comme d’habitude c’est:
– Il est formidable mais il ne peut pas faire grand-chose avec l’opposition républicaine.
Elle enchaîne sur Bush et ses horribles Républicains qui ont ruiné l’Amérique, et ce qu’elle ajoute alors me sidère:
– Ce ne sont pas seulement des ultra libéraux prêts à tout pour avoir plus d’argent mais aussi des extremistes religieux  ultra réactionnaires qui pensent que ce ne serait pas plus mal que tout se casse vraiment la gueule et qu’on en finisse avec ce monde terrestre, d’où leur politique anti écolo, guerrière, etc… Rien à foutre de nos enfants ni du monde. On profite tant qu’on peut puisqu’on est les plus riches, et, littéralement, à dieu va. Vive l’apocalypse!
Là dans ma pièce près du poêle,  je n’en suis pas encore revenue.

Puis elle me parle d’elle qui a toujours travaillé dans les chaussures et partout dans le monde surtout en Europe, quand elle était chez Doc Martens, ce qui lui permettait d’assouvir sa passion des voyages me précise-t-elle.
–  J’suis guitariste, j’ai  fait partie d’un groupe de rock qui à un moment a eu pas mal de succès en Allemagne.
– Et maintenant?
– Maintenant je me suis mise au banjo, je préfère, ça me permet de participer à des jam sessions et j’adore ça. J’aime bien aller jouer au Eskes pub.
– Et vous faites des balades, vous connaissez bien autour de Taos?
– Des randonnées ?
– Oui! Particulièrement le long des rivières.
– L’hiver c’est limité mais vous allez quand même trouver des endroits superbes le long de la Red River en particulier et le Rio Grande en allant vers Santa Fe, y’a des coins magnifiques.
Elle me montre une raquette, ancienne, dans la vitrine, l’illumination :
– Voilà c’est ça qu’il faut que vous fassiez, louer une paire de raquettes, c’est pas cher, il y a même une initiation si on veut, j’ai lu la pub là dans le journal local. Tenez, prenez-le. Moi,  je fais ça c’est extraordinaire. Je pars seule, je repère des traces et je les suis, faut pas se perdre. Vos chaussures, là que vous venez d’acheter, elles sont parfaites pour les balades en raquettes, par contre pas de chaussettes en coton, on a trop chaud on sue et les pieds glacent.

Tout ça très encourageant avec promesse d’elks et plein d’autres animaux, etc…

Je m’y vois, tiens, seule avec mes raquettes dans la neige au milieu des coyotes des élans et des ours!
Ou alors oui pour un petit tour prudent autour de nos chères casitas, saluer les voisins, de l’autre côté du champ, aller faire la lessive à 200m.

Echange d’adresses mails, pour quelle puisse me prévenir quand elle joue. Me dit comme ça a été agréable cette conversation et à bientôt. Et moi de même.

17h35, la nuit tombe, sans y penser, au lieu de rentrer, je tourne vers le sud puis à l’ouest là, au grand panneau peint de St François d’Assise. Flou, illumination d’un moment filé, instants colorés saisis en douceur.

 

 

 

Comme l’autre fois c’est un autre monde, route qui serpente, ornières, grands champs immaculés où la neige n’a pas fondu, des moutons à l’épaisse toison, des chevaux aux silhouettes aplaties par la nuit, les maisons sans fioritures, construction au plus fonctionnel et au plus économique.

 

 

 

 

De temps en temps un domaine, non, un ranch, ralentir et prendre  son portail en photo sans sortir de la voiture, mais 10 mètres plus loin, une voiture de police, 2 policiers en train de vérifier l’identité d’un type.
Alors je passe…

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *