20- Dans le Maine, C’est autre chose la Neige, On part à Santa Fe, Tepee

Levée assez tôt, je tire les rideaux et la neige tombe, probablement depuis quelques heures.
Silence feutré.

C’est aujourd’hui que je dois aller à Santa Fe rendre la voiture et en prendre une autre chez un loueur beaucoup moins cher.
Je commence à penser ça recommence ça va pas encore être pour aujourd’hui.
Petit déjeuner, imprimer les plans, horaires du musée Georgia O’Keefe, ai-je des mails, aller voir Michael car l’évier est bouché, et le chauffe-eau à gaz dans la cuisine sent quelquefois, mon paquet de France avec tous mes carnets n’est toujours pas arrivé, tout pour retarder le moment décisif.
Car Carolyn la fameuse m’a dit hier:
– « Marie on y va, dans le Maine c’est autre chose la neige, c’est de la rigolade ici, on va pas sans cesse remettre à demain… »
– « Ok »
Je ne vais quand même pas moi l’aventurière d’antan me dégonfler!

Tiens les fils électriques n’ont pas tenu!

Après avoir vu Michael, nous partons. Aucun problème. Les routes ont déjà été salées.
Le paysage est assez incroyable: la neige les nuages bas, les brusques échappées orangées dans le gris épais du ciel.

Puis un passage de montées et descentes impressionnantes, le Rio Grande qui coule vite, impression qu’il a grossi depuis presque 3 semaines qu’on est là.

Arrivée sur Santa Fe enneigée. On trouve notre nouveau loueur et là on obtient je ne sais trop comment un prix encore plus bas que le prix qu’on avait négocié au téléphone quelques jours plus tôt. Le type en face plutôt sympa, déjà étonné qu’on arrive de Taos,  a l’air de nous trouver assez bizarres. Il nous demande ce qu’on fait à Taos. Carolyn lui explique, ça lui plaît  beaucoup et il nous parle avec fierté du Nouvau Mexique:
– « Oh oui il y a de quoi faire ici pour des artistes et oui sans voiture vous allez rater pas mal de trucs. »
Alors tout d’un coup, il accepte de retirer les 75 dollars de frais parce que je rends  la voiture à Albuquerque.
Dans la foulée on lui demande si ça peut pas encore baisser comme je garde la voiture plus de 2 mois, il accepte etc…
Par contre il n’a pas de voiture car on ne l’avait pas prévenu du jour où on venait. Ce qui s’avèrera une chance.
Il nous promet qu’une voiture rentre dans l’après midi.
– « Allez déjeuner, derrière la station service là-bas il y a un des meilleurs bars de Santa Fe ».
On y va. Bon repas.
Quand on revient, on le trouve en train de laver une énorme voiture genre « van ». Elle est pour NOUS! On pourra même organiser des journées pique nique quand il se mettra à faire meilleur.

Trop tard pour le musée alors on rentre avec le soleil qui sort. Lumière ouatée ou claire, d’un orangé éblouissant à notre arrivée à Taos.

Saut chez Liz qui nous invite pour un café, il est 18h elle est en train de dîner, on papote et je rentre écrire et lire. Un peu crevée quand même.

Continue Reading