40 – Héliotrope, Réminiscence, Dîner chez Robbie et Jim Steinbach, Blueberry Hill


Dimanche, il neige encore.

Absence. Juste, en soi le parfum… Lue, citée par Proust cette phrase de Chateaubriand dans les Mémoires d’Outre-Tombe: « Une odeur fine et suave d’héliotrope s’exhalait d’un petit carré de fèves en fleurs; elle ne nous était pas apportée par une brise de la patrie, mais par un vent sauvage de Terre-Neuve, sans relation avec la plante exilée, sans sympathie de réminiscence et de volupté. Dans ce parfum non respiré de la beauté, non épuré dans son sein, non répandu sur ses traces, dans ce parfum chargé d’aurore, de culture et de monde, il y avait toutes les mélancolies des regrets, de l’absence et de la jeunesse. » Catherine avait l’héliotrope comme parfum et Narda aussi je crois.

Pamela et Carolyn arrivent pour dîner chez Robbie et Jim Steinbach. Ils habitent le long de l’ancienne 570, où j’avais, à l’autre bout rencontré la dame aux chiens.

Dans ce début de nuit, de neige qui tombe par moment, l’ambiance est la même que ce jour-là, gloomy and bleak, on dirait? La lande sombre juste la fin du jour rose pâle en une ligne qui dessine la crête à l’ouest, là-bas.

La maison en adobe est triangulaire et chaque fenêtre cadre une incroyable vue. Tout est beau, les meubles le sol les photos de Robbie ou d’autres, les tableaux, les œuvres d’ami(e)s, les objets… Tout soigneusement choisi dans cette maison finie depuis peu.
Avant on avait visité son atelier plein de belles choses et Robbie nous avait montré ce qu’elle avait choisi pour sa très prochaine exposition.

Superbe, oui tout superbe, au sud de Blueberry Hill !

Pendant ce temps Jim finissait de préparer le repas: soupe et porc mariné avec des vermicelles chinois, délicieux.

Soirée parfaite qu’on continue en une discussion sur que devient le monde? Mais leurs deux grands chiens noirs adoptés (je pense à ceux de Yon et Cécile), tellement heureux semble-t-il d’être au chaud et aimés, nous apportent le réconfort nécessaire à la froidure morne du dehors. On repart dans la nuit de la lande avec le même plaisir du dedans de la voiture.

Continue Reading