66 – Ancient Alive, Red River, Eagle Nest, Wheeler Peak, James « T Model » Ford au Shadows, Gombo Project et Baptiste Russell à l’Alley Cantina

Après le petit déjeuner, je montre à Jean-pierre où j’habite. La fameuse casita 9s, son chauffage à gaz, sa cuisine claire et l’immense pièce avec le piano « Würlitzer ». Pendant que Jean-Pierre lit ses mails, je fais un café, puis nous partons faire un tour de la plaza et de Bent Street. Rendons visite à Jocelyn Martinez, peintre et qui vend aussi dans sa galerie « Ancient Alive »  des bijoux, des peintures, des gravures, des poteries faites par d’autres « native artists ». Repas chez Graham’s.

Nous partons vers le nord de Taos pour « faire » l’Enchanted Circle,  qui passe par Questa, Red River et Eagle Nest puis redescend par la HW64 vers l’est de Taos. Partis sous le soleil, le parcours nous déçoit.

Bientôt la brume, la neige, des nuées sombres ou japonaises » enchantent » les paysages. Animaux et hauts arbres si sombres sur le blanc laiteux des champs.

Rosi de brume, le rouge incongru des saules le long des rios, d’ardoise brillante on dirait, et traversés d’éclats étincelants dans une brusque déchirure des nuages. Tout en haut, un troupeau de chevaux. La boue, les maisons éparses, le Wheeler Peak de partout visible et qui culmine à plus de 4000m, l’espace dont le blanc de la neige efface les limites, un ranch, rendent encore plus sensibles l’éloignement et peut-être l’isolement de ces vies sauvages, rudes.

Descente sous les flocons.

 
Un thé pour se réchauffer et nous passons chez Taos Sound, le meilleur disquaire de Taos, se renseigner sur les bons endroits de musique pour ce soir.

Le disquaire sort pleins de cd à écouter et JP en choisit 2. Puis il nous dit qu’il y a un concert exceptionnel  au « Shadows », avec un très vieux bluesman du Mississipi, 90 ans et encore surprenant: James « T Model » Ford.
Nous parle ensuite d’un groupe: Gombo Project et Baptiste Russell qui joue à l’Alley Cantina. En avant, pour la musique et ce sera bien.

Nuit étoilée pour rentrer chez Mabel Dodge.

You may also like

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *