93 – Vol 170 Salt Lake City / Paris Annulé, Flotter entre 2 Mondes

 

 

6h30, je suis chez Liz. Jean-Pierre m’a envoyé un sms pour dire que le vol était annulé et qu’il avait réussi à avoir la dernière place pour le vol de dimanche prochain. Alors on bavarde et petit déjeune tranquillement. On imagine l’éruption gigantesque puisque le nuage interdit le ciel d’Europe aux avions. Ecriture, courte ballade, rouvrir les valises. Rêver. Chercher des images du volcan… Impressionnant!

Dans ma tête, j’avais clos le chapitre Taos, déjà un peu partie, les pensées ailleurs, en France. Le volcan en a décidé autrement. Je me retrouve à flotter entre 2 mondes. Le temps médiocre ajoute à mon inertie. Pourtant quelques jours de plus ici que j’ai tant aimé, pas mal!

 

1 réponse

  1. Ah ! Te voilà donc, bel et bien coincée. Ça doit être étrange… Finalement, on est en permanence autant présente qui ailleurs, dans l’anticipation de là où on va (question d’espace plus que de temps, donc), ou dans une oscillation permanente. En tout cas, toi, Taos. Pour encore quelques … espaces.

Laisser un commentaire