65 – Arrivée de Jean Pierre, Albuquerque, la Chambre d’Ansel Adams, Mabel Dodge Luhan House

Aujourd’hui, Albuquerque pour accueillir Jean-Pierre qui arrive de Denver. Départ à 14h avec cd enegistrés en dernière minute pour la route. Ecouter Alela Diane, James Keelaghan, Andy Spillane, Paul Mousey, Capercaillie, John Surman, Leszek Mozdzer et Lars Danielson sur ces routes américaines, au chaud et – il faut le dire – au large. Traversée de villes banales aux noms de toutes origines, La Cienega, Dixon, Velarde, Ohkay Owingeh, Pojoaque, Camel Roc, Tesuque, Algodones, Sandia Crest…, échappées somptueuses sur le Rio Grande et les cottonwoods,  sur les Sangre de Cristo aux sommets enneigés et la Sandia Mountain.

Avant de partir, en promenant le doigt sur la carte, j’avais envie d’énumérer ou plutôt d’évoquer tous ces noms, sorte de voyage immobile, et relire ce poème de Baudelaire:

« Faites, pour égayer l’ennui de nos prisons,
Passer sur nos esprits, tendus comme une toile,
Vos souvenirs avec leurs cadres d’horizons.
Dites, qu’avez-vous vu ? »

Autour de santa Fe, plein de voitures. Quand Jean-Pierre m’appelle de l’aéroport, je suis encore à 40 km d’Albuquerque. On convient de se retrouver sur l’ancienne plaza, près de l’église. Finalement, j’arrive presque en même temps que lui. Nous mettons sa valise dans la voiture. Café, nouvelles, petit tour en vieille ville et nous repartons pour Taos.

Dîner au Doc Martins, juste à côté, où ce soir, la musique ne nous passionne pas. Rentrons sagement nous coucher dans la chambre Ansel Adams, là où Dennis Hopper a écrit le script d’Easy Rider.

Chaque chambre a le nom des amis de Mabel Dodge qui venaient la visiter: Georgia O’Keeffe, Dorothy Brett, Nicholai Fechin, Frieda Lawrence, DH Lawrence… Une, juste à côté de la sienne est celle de son mari indien, Tony Luhan.

Cette maison de Mabel Dodge Luhan est à la fois un musée et un hôtel. Côté ville, nous sommes à 200m de la plaza et côté jardin, directement sur la lande, derrière la Morada, qu’on aperçoit au loin à droite en se penchant un peu, et sur la pointe des pieds, pour moi.

Continue Reading